Le 30 avril 2019, les collaborateurs du Programme d’aide aux inventeurs ont retroussé leurs manches pour réfléchir à la meilleure façon de soutenir les inventeurs manquant de moyens dans les pays en développement participant au programme.

Durant la matinée, les représentants des pays participant au Programme d’aide aux inventeurs ont examiné les difficultés communes et les meilleures pratiques dans le cadre du programme.  S’inspirant de leurs expériences, ils ont donné des indications sur la manière d’intégrer le Programme d’aide aux inventeurs à d’autres initiatives nationales visant à soutenir les innovateurs locaux.

Les coordonnateurs du programme ont par ailleurs mis l’accent sur les principales difficultés faisant obstacle à l’expansion du programme.  Il s’agissait notamment d’aider les inventeurs manquant de moyens à payer les frais de dépôt à l’étranger et de contribuer au développement des compétences des spécialistes locaux en matière de brevets.

Le Programme d’aide aux inventeurs est le seul programme au monde qui rassemble de grandes idées et fournit les moyens juridiques nécessaires pour protéger celles-ci et leur permettre de donner naissance à de nouveaux produits et services au profit de l’humanité.

M. David Kappos, président du Comité directeur

Le Comité directeur du Programme d’aide aux inventeurs, qui s’est réuni l’après-midi du même jour, a fourni des orientations et examiné avec ses membres et ses partenaires les moyens de remédier aux problèmes évoqués.  Au cours des prochains mois, l’OMPI étudiera, avec les partenaires et les collaborateurs du programme, les moyens de traiter ces problèmes.

À propos du Programme d’aide aux inventeurs

Le programme aide les inventeurs manquant de moyens à obtenir un soutien spécialisé pour le dépôt et l’instruction d’une demande de brevet dans les pays participants et à choisir les ressorts juridiques. Les services sont fournis à titre gracieux par des spécialistes des brevets aux inventeurs sélectionnés. Aujourd’hui, le programme fonctionne en Colombie, en Équateur, au Maroc, aux Philippines et en Afrique du Sud.

Source Link

EN
ES EN